Le végétalisme n’est pas un régime de privation

Il y a quelques mois, je vous expliquais, avec pour support le très bon documentaire Cowspiracy, pourquoi j’étais devenu végétalienne au fil du temps. Pour des raisons éthiques mais aussi et surtout écologiques, je ne me voyais plus consommer de produits animaux au quotidien. Si ce mode d’alimentation me permet aujourd’hui de me sentir en accord avec des valeurs qui me sont chères, quand j’ai annoncé mon végétalisme à des personnes qui n’étaient pas familières avec ce mode d’alimentation, une question est souvent revenue :

Lire la suite