Steaks vegan simili-carnés soja et blé

Visuellement bluffants, ces délicieux steaks vegan super protéinés à base de soja et de gluten de blé accompagneront à merveille vos meilleurs burgers !

Pourquoi faire ses propres steaks vegan ?

Depuis que je me suis vraiment lancée sérieusement dans le zéro-déchet, j’ai complètement arrêté d’acheter des steaks végétaux dans le commerce qui, bien que délicieux à mon goût, sont malheureusement trop souvent emballés dans trois tonnes de plastique. En plus de ça, les steaks végétaux sont généralement assez chers et donc pas adaptés à toutes les bourses.

Pour ces raisons (et pour la problématique des additifs également), ça faisait quelques temps que je cherchais sur internet une recette qui imiterait les steaks vegan de grandes surfaces, sans résultat. Plutôt que d’attendre les bras croisés, je me suis donc décidée à mettre au point ma propre recette. Je me suis beaucoup inspirée de la composition des steaks industriels pour comprendre comment arriver au résultat escompté et nous y voilà !

Alors, bluffant ?

En termes de texture et de visuel, je trouve ça complètement fou. Le steak est très goûteux, et si on ne peut pas complètement dire que l’on a l’impression de manger de la viande en termes de saveur lorsqu’on le consomme seul, il fait parfaitement illusion dans un burger.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nina | Recettes vegan 🌿 (@ninaconlimon)

Le seul petit point négatif de cette recette, c’est le temps qu’elle nécessite (mais croyez-moi, le jeu en vaut largement la chandelle !). Après la phase de réhydratation des protéines de soja, il faut venir mixer la préparation et l’incorporer au gluten de blé. S’ensuit alors une courte phase de pétrissage puis de modelage de nos petits steaks. On les fait après cuire à la vapeur, pour les faire finalement griller dans la poêle avec un peu de vin rouge.

Pour cette raison, je vous conseille fortement de réaliser cette recette en grande quantité puis de congeler les steaks après cuisson à la vapeur. De cette façon, on optimise vraiment le temps passé aux fourneaux !

🎵 Kings Of Groove Feat. Michelle Weeks – You Have A Purpose (Original Mix)


Steaks vegan soja et blé

Ingrédients

  • 100g de protéines de soja
  • 100g de gluten de blé
  • 1 oignon
  • 4-5 tomates séchées
  • 1 cuillère à soupe de levure maltée
  • 1 cuillère à café d’origan et/ou de persil séché
  • 1 cuillère à soupe bombée de fécule de maïs/maïzena
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe de jus de betterave
  • 1 cuillère à soupe d’huile neutre
  • 1 cuillère à soupe et demi de vin rouge + un bon filet pour déglacer – facultatif
  • 1 cuillère à café de vinaigre de cidre
  • Poivre, piment – selon les goûts
  • Sel – 3 généreuses pincées de gros sel pour ma part

Préparation

1. Réhydratation des PST

Commencer par réhydrater les protéines de soja dans une casserole sur feu vif avec 40 cl d’eau environ, la levure maltée, les tomates séchées, la sauce soja et les aromates de votre choix (origan et/ou persil, selon les goûts). Bien mélanger pour ne pas que les protéines accrochent au fond.

Une fois le liquide complètement évaporé, ajouter la maïzena diluée au préalable dans 12 cl d’eau froide. Bien faire épaissir la préparation et attendre que le volume de liquide réduise légèrement en mélangeant toujours vigoureusement.

2. On mixe !

Verser ensuite le tout dans un robot mixeur avec l’oignon pelé et coupé grossièrement, le jus de betterave, l’huile, le vinaigre de cidre, le vin et le sel. Mixer à puissance maximale pendant quelques secondes. Vous devez obtenir un mélange assez homogène mais avec de petits morceaux de protéines de soja.

3. Pétrissage

Transvaser le tout dans un saladier et ajouter le gluten de blé au fur et à mesure en mélangeant entre chaque ajout. Pétrir pendant quelques minutes pour développer le réseau de gluten de nos steaks. La préparation doit avoir une consistance similaire à celle d’une viande hachée.

4. Formation des steaks

Avec les proportions données ci-dessus, il devrait vous être possible de former 5 steaks d’environ 130 à 135g (ou bien 6 steaks d’environ 110g en fonction de vos préférences). Après avoir divisé de façon égale votre haché, former de petites boules et les aplatir avec la paume de la main.

Pour des steaks plus réguliers, vous pouvez aussi vous aider d’un emporte-pièce rond ou ovale. Pour cela, y déposer la boule et aplatir avec la paume et le dos de la main jusqu’à couvrir toute sa surface.

5. Cuisson à la vapeur

Déposer les steaks sur de petits carrés de papier cuisson, et les faire cuire pendant 40 minutes environ à la vapeur. Faire attention à ce que les steaks ne se chevauchent pas car cela ne permet pas une cuisson uniforme.

6. Déglaçage au vin rouge

Après cette étape, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez soit les laisser refroidir pour les congeler, soit les faire directement griller dans la poêle des deux côtés avec un petit filet de vin rouge sur feu vif. Si on ne consomme pas d’alcool, un peu d’huile fait aussi parfaitement l’affaire !

7. Dégustation

Déguster le steak seul avec un peu de moutarde à l’ancienne en grains ou dans un burger !


Steak vegan soja et blé simili-carné

Laisser un commentaire