Soupe de ramen vegan au curry rouge

Une soupe de ramen vegan très réconfortante, au miso blond et curry rouge avec du poireau, des champignons et du tofu !

Ça faisait des semaines que j’avais envie de ramen. Je ne sais pas trop pourquoi car je n’en ai jamais trop mangé, mais l’idée me tentait beaucoup. Alors, après être rentrée chez moi, j’en ai profité pour foncer direct à la Biocoop’ et faire l’acquisition de tous les ingrédients nécessaires. Et notamment le fameux miso blond, dont je vais aussi me servir pour réaliser un faux-gras pour les fêtes. Je sais que cet aliment est principalement utilisé dans des préparations, mais personnellement je le trouve déjà tellement bon seul que j’avais envie de l’étaler sur des tartines et de le manger comme ça !

Je ne prétends pas ici réaliser de vrais ramen à la japonaise, j’ai simplement voulu vous proposer ici une variante vegan. On pourrait peut-être plus parler de soupe de nouilles, mais quoi qu’il en soit, j’ai trouvé ça délicieux ! En plus, ce plat est juste super complet, sain et équilibré : on fait le plein de protéines avec le tofu et le miso, de vitamines avec les oignons, le poireau et les champignons, et de glucides avec les nouilles. Puis, les ramen ça réchauffe, et en cette période, c’est plutôt sympathique on va pas se mentir.

Au niveau du bouillon et de la garniture, vous pouvez vraiment varier selon vos envies, les ramen sont un plat ultra modulable et c’est ça qui est chouette. Certain.e.s utilisent du miso brun ou du lait végétal notamment pour le bouillon, d’autres des pousses de haricots mungo ou du chou chinois pour garnir leur soupe donc c’est vraiment vous qui voyez. Au niveau du tofu, j’ai testé avec du tofu à la japonaise ou du tofu sésame-amandes comme sur la photo, et dans les deux cas, c’était à tomber. Je pense que vous pouvez facilement utiliser aussi le tofu curry-mango trouvable en magasins bio, qui devrait très bien se marier avec la pâte de curry rouge du bouillon !

Avec les proportions que j’ai mis ci-dessous, on obtient un très très gros bol de ramen. Parfois, quand j’ai vraiment une faim de loup, je peux tout manger seule, mais j’aurais plutôt tendance à dire que ces quantités sont pour deux mangeur.euse.s raisonnables. Personnellement, j’aime bien quand il y a beaucoup de bouillon pour peu de nouilles, mais vous pouvez aussi simplement faire deux portions de nouilles pour la même quantité de bouillon, ça marchera très bien.


Ramen vegan

Ingrédients

Pour 1 à 2 personnes :

  • 1 à 2 nids de nouilles – 1 nid = environ 62,5g avant cuisson
  • 50 cl d’eau pour le bouillon
  • 1 bloc de tofu – sésame-amandes ou à la japonaise
  • Le vert d’un poireau
  • 2 gros champignons de Paris
  • Quelques champignons noirs – totalement facultatif
  • 1 bel oignon nouveau – ou à défaut un petit oignon jaune, mais dans ce cas-là, on utilise tout pour le bouillon
  • 1 grosse cuillère à soupe de miso blond/blanc – deux appellations pour un seul et même miso
  • 1 cuillère à café et demi de pâte de curry rouge
  • 1 petite cuillère à café de vinaigre de riz
  • 1 cuillère à café de tahini
  • Graines de sésame
  • Sel

Matériel

  • 2 petites casseroles
  • 1 petite poêle
  • 1 couteau
  • 1 planche à découper
  • 1 cuillère à café, 1 cuillère à soupe et 1 verre doseur – pour les mesures

Et c’est tout !


Préparation

Commencer par émincer les légumes (oignon, poireau, champignons) finement. Si vos champignons noirs sont déshydratés, les réhydrater dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes au préalable puis mettre l’eau de cuisson de côté. Couper le tofu en cubes de taille moyenne.

Dans une casserole avec un fond d’eau, faire suer les légumes quelques minutes en gardant de côté le vert de l’oignon nouveau pour la présentation. Ajouter ensuite le miso, le curry rouge, le tahini, le vinaigre de riz et des graines de sésame. Puis, ajouter l’eau et bien remuer afin que les différentes pâtes s’incorporent bien à la préparation et que le tout soit bien homogène. Saler généreusement. Laisser le tout cuire en portant légèrement à ébullition jusqu’à ce que les nouilles et le tofu soient prêts.

En parallèle, faire cuire vos nouilles selon les indications du paquet, en utilisant l’eau de cuisson des champignons noirs si vous en avez utilisé (et en la salant). Faire revenir le tofu avec un petit filet d’huile dans un poêle sur feu moyen-vif jusqu’à ce qu’il dore. Égoutter les nouilles.

Dans un bol, déposer le bouillon avec les légumes, puis les nouilles et enfin le tofu. Parsemer de graines de sésame et de la partie verte de l’oignon nouveau émincée bien finement.


Soupe de ramen vegan au poireau, champignons et tofu avec du curry rouge et du miso blond

Laisser un commentaire