Compote de pommes à la cannelle et au gingembre

En ce moment, j’essaie d’être un peu plus spontanée sur le blog. Très (trop) perfectionniste, je me prenais notamment beaucoup la tête sur les photos, que je ne trouvais jamais à mon goût… Pas la bonne lumière, pas la bonne composition, trop floues, pas assez esthétiques, pas les bonnes couleurs, je me trouvais toujours une excuse pour attendre de poster mes articles. Idem pour les recettes, j’attendais à chaque fois de trouver LA combinaison parfaite avant de publier, ce qui m’a amenée à me retrouver avec la même quantité de brouillons que d’articles en ligne. J’ai donc envie désormais envie de vous partager mes coups de coeur et découvertes culinaires sans chichis, sans filtres et de façon quasi instantanée.

Aujourd’hui, je vous propose une recette très simple de compote de pommes à la cannelle et au gingembre. Je la fais assez régulièrement quand j’ai envie d’un petit-déjeuner/dessert sain et léger et que j’ai des pommes sur les bras dont je ne sais pas trop quoi faire (et qu’accessoirement, j’ai la flemme de me lancer dans un crumble, car clairement c’est une de mes douceurs sucrées préférées). Surtout quand ces dernières sont un peu trop mûres et/ou abîmées pour être mangées fraîches, car les pommes que j’aime le plus sont celles qui croquent sous la dent, avec de la mâche et qui ne sont pas farineuses.

Mais tout d’abord, quelques petits conseils avant de commencer : vous pouvez utiliser du gingembre moulu ou frais, à votre préférence (voire même l’enlever totalement si vous n’aimez pas ça). Cependant, si vous utilisez du gingembre frais et que vous ne voulez pas en retrouver de petits bouts en dégustant votre compote, alors je vous conseille de peler le morceau et de ne le couper qu’en deux afin de le faire infuser et de l’enlever à la fin de la cuisson.

Ensuite, la quantité de sucre va varier en fonction des goûts et surtout du sucre déjà naturellement présents dans vos pommes. Il m’arrive parfois de ne pas en rajouter, et parfois d’en mettre un peu plus que d’habitude. C’est pour cela que je vous conseille de sucrer à la fin de la cuisson, de bien remuer à chaque portion ajoutée et de goûter à chaque fois. C’est ainsi et seulement ainsi que votre compote ne sera ni trop ni trop peu sucrée.

Une autre variable concerne le temps de cuisson. Encore une fois, en fonction de mes envies, je fais cuire mes pommes plus ou moins longtemps, selon si je veux des morceaux fondants mais entiers, ou bien quelque chose qui se rapproche plus d’une purée de fruits. Je vous conseille donc encore une fois de goûter votre compote à plusieurs étapes de la recette afin de trouver la texture qui vous convient.

Enfin, même si je préfère généralement les compotes avec morceaux car je trouve cette texture plus intéressante, vous pouvez tout à fait mixer à la fin votre préparation pour obtenir un produit lisse et homogène. Utilisez pour cela un mixeur plongeant ou un robot, ou même un presse-purée.


Ingrédients

Pour 2 à 3 personnes, vous aurez besoin de :

  • 5 pommes moyennes – les Golden se prêtent le mieux à cette recette
  • 1 petit verre d’eau
  • 1 à 2 cuillère(s) à soupe de cassonade – facultatif
  • 1 cuillère à café rase de cannelle moulue
  • 1/3 de cuillère à café de gingembre moulu – ou un petit morceau de gingembre frais

Matériel

  • 1 casserole moyenne
  • 1 couvercle
  • 1 cuillère en bois
  • 1 couteau-économe
  • 1 couteau
  • 1 cuillère à soupe et 1 cuillère à café

Préparation

Commencer par rincer les pommes et les couper en quartiers puis enlever la partie avec les pépins. Les éplucher et les couper en cubes. Éplucher également le gingembre s’il est frais.

Dans une casserole sur feu moyen, verser les pommes et l’eau, ainsi que le gingembre et la cannelle. Couvrir en laissant une petite ouverture sur la casserole afin qu’une partie de la vapeur d’eau puisse s’évacuer. Laisser cuire pendant 45 minutes à 1 heure, en goûtant régulièrement pour vérifier l’avancée de la cuisson.

Une fois les pommes bien cuites, ajouter le sucre et remuer jusqu’à dissolution puis enlever la casserole du feu. Vous pouvez déguster cette compote tiède ou froide, c’est tout aussi délicieux.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s