Cowspiracy, ou pourquoi devenir végéta*ien

J’ai toujours aimé la viande et le poisson. Petite, je me réjouissais du foie gras de Noël, j’adorais le saumon fumé et les crevettes, le magret de canard, les pâtes à la carbonara ou à la bolonaise et j’en passe. Je ne jurais aussi et surtout que par le fromage (au goût prononcé, c’était encore mieux) : au goûter, une tranche de pain grillé accompagnée de camembert, de gorgonzola ou de roquefort et j’étais la plus heureuse.

Lire la suite

Des gaufres vegan à l’épeautre sans sucres ajoutés

J’ai toujours adoré cuisiner. Petite, ma spécialité pour les apéros en famille, c’était les cubes de fromage frais accompagnés de dés de tomate et de concombre (on me faisait croire que c’était absolument merveilleux). Je les agençais dans une assiette moche, et toute fière de moi, j’allais le présenter tel un plat digne d’un restaurant étoilé. La plupart du temps, je cuisine à l’instinct : je fais un peu à l’oeil, sans vraiment respecter de recette, je mets les condiments que je veux, je goûte puis je rectifie.

Lire la suite